Les erreurs à ne pas commettre lorsqu’on écrit son faire-part de mariage

Le faire-part ou l’invitation de mariage constitue le principal moyen d’annoncer l’heureux évènement à vos proches et de les convier à y assister. Il doit comporter toutes les informations nécessaires pour réussir cette communication.

Faire-part de mariage : les erreurs à ne pas commettre

Organiser un mariage n’est pas une tâche aisée, c’est normal d’oublier certaines choses importantes surtout sur les invitations. Pour faire le bon choix, il ne faut pas opter pour les faire-part de mariage trop denses. Privilégiez autant que possible la simplicité et la sobriété. Vous ne pouvez pas y inclure tous les éléments. Évitez les fautes d’orthographe. Vous devez faire une relecture avant d’imprimer. N’utilisez pas trop de couleurs, une palette de cinq teintes sera suffisante et les deux doivent être neutres. Essayez donc d’équilibrer les coloris et faites en sorte que le texte soit lisible. Un faire-part par foyer sera l’idéal. Pour finir, ne laissez pas trop de temps pour répondre, 3 à 4 semaines après la réception de l’invitation suffisent.

Les différents styles de faire-part de mariage

Après avoir mis en tête les erreurs à éviter lorsque vous écrivez votre faire-part de mariage, il est temps de vous concentrer sur les thèmes. Faire le bon choix peut s’avérer complexe. Les modèles vintages sont par exemple une bonne alliance à votre thème sobre et nature. Si votre mariage a lieu sur la plage le printemps et l’été, un faire-part de thème bohème, c’est-à-dire avec une police fluide entourée de fleurs fera rêver vos invités. Une invitation qui peut réutiliser en marque-page sera aussi une bonne idée, ce qui permettra aux invités d’avoir un souvenir personnalisé de votre heureux évènement. Il existe encore un tas de style,  à vous de voir le plus adapté.

Quand faut-il envoyer le faire-part de mariage ?

Vous devez savoir que les faire-part de mariage ne s’envoient pas à n’importe quel moment. Il ne faut pas l’envoyer trop tôt, ni trop tard. Si vous pensez que prévenir vos convives longtemps en avance vous aide à recevoir un maximum de réponses positives, vous avez tort. Vos invités risquent de le perdre et d’oublier la date de votre mariage. L’envoyer trop tard risquerait de ne pas leur donner le temps de se préparer pour l’évènement. Six mois ou un mois avant le jour J ne peuvent pas être le bon moment. Trois à quatre mois à l’avance sera parfait pour envoyer un faire-part de mariage.

Faire-part de baptème fille et garçon : quelques idées pour les personnaliser
Que doit comporter un faire-part de décès ?