Applications de l’impression 3D dans tous les secteurs

impression 3D

L’impression 3D n’est plus un outil destiné à créer des prototypes simples, rapides et de moindre qualité. L’industrie a beaucoup évolué depuis ses débuts dans les années 1980. Il s’agit désormais d’une alternative de fabrication légitime qui perturbe déjà l’industrie et crée de nouveaux modèles commerciaux innovants.

La fabrication additive (FA), comme on l’appelle techniquement, a le potentiel de changer complètement le rôle de la chaîne d’approvisionnement dans l’économie. Elle pourrait même la faire disparaître complètement. Bien qu’elle n’ait pas encore atteint une adoption massive, son taux de croissance s’élève actuellement à environ 12-13 % par an. Et la liste des matériaux imprimables en 3D a doublé au cours des cinq dernières années.

Un marché en expansion

Cela peut surprendre la plupart des gens, car beaucoup connaissent l’impression 3D grâce à des vidéos Facebook impressionnantes montrant des créateurs réalisant des objets en plastique, par exemple. Mais le fait est que les métaux pourraient bientôt dépasser le plastique comme matériau de choix, et que les imprimantes comme celles disponibles sur 3dindustries.fr sont désormais beaucoup plus rapides et peuvent traiter des produits beaucoup plus grands en termes de taille et de type de cubes.

La gamme de produits que vous pouvez fabriquer à l’aide d’une imprimante 3D est très étendue, et un grand nombre d’industries mettent actuellement en œuvre cette technologie pour le produit final, plutôt que pour les seuls prototypes. Tels sont les avantages que l’industrie de la FA offre à toutes les industries.

Petites entreprises et production à faible volume

L’impression 3D est idéale pour fabriquer des produits rapidement et facilement, sans qu’une petite entreprise ou un entrepreneur n’ait à conclure un contrat coûteux et portant sur de gros volumes. Elle donne aux entreprises la possibilité de tester l’eau, pour ainsi dire, en leur permettant de déterminer ce qui fonctionnerait sur le marché existant. 

La production en faible volume à l’aide d’une imprimante 3D s’accompagnait autrefois d’un coût unitaire plus élevé, où l’obligation de tester l’eau l’emportait sur toute considération de coût. Toutefois, ce n’est plus le cas aujourd’hui, les développements technologiques dans le secteur faisant baisser les coûts dans l’ensemble. La FA est désormais une alternative viable à la fabrication traditionnelle, y compris pour la production de gros volumes.

On ne saurait sous-estimer le fait que l’impression 3D ouvre des perspectives aux petites entreprises, car elle leur donne la possibilité de rivaliser avec les grandes multinationales. C’est également un avantage pour les consommateurs, les monopoles étant plus facilement perturbés par les concurrents.

Appareils médicaux

Le processus de fabrication en 3D profite également à certaines industries spécifiques, comme celles qui vendent des appareils médicaux. La FA a déjà été largement utilisée dans ce domaine, les patients bénéficiant d’implants osseux imprimés, par exemple. La précision qu’offre l’impression 3D garantit que chaque patient reçoit un implant spécialement conçu pour lui.

De plus, la médecine exige souvent une fabrication rapide et adaptable, ce qu’offre exactement la FA. Elle permet aux entreprises de créer des modèles personnalisés de manière relativement simple et de le faire dans des volumes très faibles. Pensez aux prothèses pour les amputés, ou aux composants 3D pour aider les patients dans leur rééducation après un accident.

L’industrie de la construction

Le secteur de la construction a beaucoup à gagner de la croissance de la FA. Elle peut être utilisée dans un large éventail d’applications, notamment l’extrusion, qui comprend le ciment ou le béton, la mousse et les polymères. Elle peut également être utilisée pour le collage de poudre ainsi que pour la soudure additive.

L’impression 3D peut être utilisée dans plusieurs secteurs, les projets privés, industriels, commerciaux et publics pouvant bénéficier des avantages que cette technologie offre au processus de production : des coûts de personnel réduits, beaucoup moins de déchets et une meilleure intégration fonctionnelle. On en trouve un excellent exemple à Yaroslav, en Russie, où un processus de production piloté par la 3D a permis la construction d’un immeuble résidentiel entier.

Industries créatives (art et joaillerie)

Une industrie inattendue qui bénéficie de la technologie de l’impression 3D est peut-être le domaine de la création, par exemple dans la fabrication de bijoux. Elle a permis à des artistes de toute la planète de réaliser des bijoux complexes à faible coût, tout en proposant facilement des modèles uniques.

Les consommateurs étant plus conscients que jamais, le désir d’obtenir des pièces uniques a augmenté ces dernières années. Les artistes opérant à petite échelle, par exemple sur des sites web comme Etsy, sont désormais en mesure de véritablement concurrencer les mastodontes traditionnels du secteur. Des artistes individuels comme Oliver van Herpt et Gilles Azzaro, par exemple, bénéficient d’une demande ascensionnelle importante bien qu’ils travaillent dans de petits studios.

Avantages de la production localisée

L’impression 3D contribue à la décentralisation du processus de fabrication. Cet avantage est sans doute plus important que jamais, les chaînes d’approvisionnement étant gravement perturbées par le Covid-19 et les blocages qui l’accompagnent. Les pays tentent de réduire leurs dépendances, en particulier si les coûts de transport sont réduits.

En outre, la production localisée entraîne également une réduction de l’impact environnemental d’une entreprise individuelle. Sachant que les gouvernements commencent à imposer des restrictions sur les émissions de CO2, la FA est un moyen viable d’améliorer l’efficacité écologique.

Nous sommes encore loin d’avoir établi les effets de l’impression 3D sur l’économie au sens large. Mais il ne fait aucun doute que cette technologie va prendre une part plus importante dans l’industrie manufacturière, la question étant de savoir dans quelle mesure.

La réponse se trouve peut-être dans le développement de la robotique, où une combinaison des deux industries permettrait d’obtenir un processus de fabrication beaucoup plus agile et productif. Les effets économiques d’une telle combinaison seraient certainement importants.

Le packaging, une nouvelle arme marketing pour les marques
Comment stocker les cartouches d’encre lorsqu’elles ne sont pas utilisées – Stocker l’encre de votre imprimante